La plateforme Excellence du porc canadien

Afin de s’assurer que les programmes à la ferme continuent de démontrer le travail remarquable qu’accomplissent les éleveurs et de répondre aux besoins des consommateurs au pays comme à l’étranger, les éleveurs canadiens et les intervenants se sont consacrés à la révision des programmes AQC et BEA avec l’aide des associations provinciales et du personnel du CCP.

Le programme AQC actualisé s’appellera désormais PorcSALUBRITÉ et le programme BEA actualisé, PorcBIEN-ÊTRE. Tous deux seront réunis sous la bannière Excellence du porc canadien.

Excellence du porc canadien est la plateforme nationale qui englobe les trois programmes à la ferme, à savoir les programmes de traçabilité, de salubrité des aliments et de bien-être animal.

PigSafe | PorcSalubrité
  • Composante salubrité des aliments
  • Nouveau nom donné au programme actualisé Assurance qualité canadienne (AQC).
  • Inclut la biosécurité.
PigCare | PorcBien-Être
  • Composante bien-être animal
  • Nouveau nom donné au programme actualisé Bien-être animal (BEA).
  • Se conforme au Code de pratiques pour le soin et la manipulation des porcs publié en 2014.
PigCare | PorcBien-Être
  • Composante traçabilité
  • Satisfait à la loi fédérale.
     

DÉVELOPPEMENT DU PROJET

Depuis 2014, les éleveurs et les intervenants se consacrent à la mise à jour des programmes AQC et BEA avec l’aide du personnel du CCP et de ses associations membres provinciales. 

Au cours des trois dernières années, les membres des comités de gestion, de salubrité des aliments et de bien-être animal ont mis à profit leur expertise à la ferme afin d’adapter à l’époque actuelle les éléments techniques des programmes AQC et BEA, et de simplifier la mise en application à la ferme de ces derniers.

Un comité formé de douze valideurs provenant des quatre coins du pays a contribué, par son expertise, à s’assurer que l'on prenne en considération, pendant le processus de mise à jour, les nombreuses façons d’élever des porcs au Canada et les différences provinciales et régionales importantes en la matière. On s’est alors rendu compte que l’on avait négligé plusieurs de ces variables dans le programme ACQ original et qu’il était désormais nécessaire de s'y intéresser pour le nouveau programme PorcSALUBRITÉ. Les valideurs ont en outre veillé à ce que le nouveau programme intègre la totalité des fermes porcines sans exception, tout en garantissant l’intégrité du programme.

Les modifications proposées aux programmes PorcSALUBRITÉ et PorcBIEN-ÊTRE sont approuvées par le comité de gestion, puis par le conseil d'administration du CCP.

 

ÉVALUATION ET PROJET PILOTE

En janvier 2017, on a procédé à des essais pilotes des programmes PorcSALUBRITÉ et PorcBIEN-ÊTRE dans 73 fermes d’un bout à l’autre du pays, lesquelles étaient de types et de tailles variés allant de 50 à plus de 3 000 truies.

Le projet pilote avait pour but de déterminer si les programmes PorcSALUBRITÉ et PorcBIEN-ÊTRE étaient faciles à comprendre et à utiliser, simples et transparents. Les éleveurs ont donné aux nouveaux programmes une note globale de 7,1/10 et ont soulevé certaines préoccupations dont il faudra tenir compte avant la mise en œuvre des nouveaux programmes.

Le comité d’examen par les pairs se chargera de réviser la version définitive du manuel du producteur puis transmettra directement ses recommandations au conseil d’administration du CCP.

 

MISE EN OEUVRE

  • Les programmes PorcSALUBRITÉ | PorcBIEN-ÊTRE seront officiellement lancés en janvier 2019.
  • Le programme AQC/BEA prendra fin en 2022.

Les exploitations qui ont une validation complète prévue en 2019 pourront choisir de faire une validation partielle selon le programme AQC à condition que leur prochaine validation soit une validation complète selon les programmes PorcSALUBRITÉ | PorcBIEN-ÊTRE.

 

PROCHAINES ÉTAPES

 

  • Préparation du matériel de formation des éleveurs et de valideurs
  • 2019 – adoption de PorcSALUBRITÉ et de PorcBIEN-ÊTRE au moment de la validation des fermes et selon le cycle établi.
  • 2022 – cessation des programmes AQC et BEA

 

Ce projet est financé sous le volet Systèmes d’assurance du programme Agri-marketing de Cultivons l’avenir 2, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.