FAQ du programme BEAMC

En quoi consiste le Programme BEAMC?

Le manuel du Programme Bien-être animal (BEAMC) est une façon « de dire ce que vous faites, de faire ce que vous dites et de le prouver ».

Les producteurs de porcs du Canada sont des chefs de file en matière de pratiques d’élevage. Le statut sanitaire du cheptel canadien et les dossiers de rendement le prouvent. Le Programme BEAMC offre aux producteurs la possibilité d’obtenir un portrait rapide de leurs pratiques d’élevage. Cette démarche permet aussi de faciliter la surveillance et la gestion des pratiques d’élevage et le processus de documentation. Le manuel  met à la disposition des producteurs des moyens pour faciliter la mise en œuvre de pratiques responsables en production porcine et de démontrer leurs actions. La démarche est ensuite validée , ce qui constitue un atout considérable pour la promotion de la viande de porc canadienne.

Alors que le manuel du Programme d’Assurance qualité canadienne ou AQCMD porte sur la salubrité des aliments, le manuel du Programme BEAMC est axé sur les pratiques de bien-être animal. Le manuel, élaboré par une équipe de spécialistes (incluant des producteurs, des représentants d’organisations de producteurs, de chercheurs spécialisés en bien-être animal et des représentants du gouvernement) est une partie du Programme AQCMD, administré par le Conseil canadien du porc et coordonné par les agents provinciaux responsables de la mise en œuvre de l’AQCMD.

Pourquoi ajouter de la paperasse?

Participation en l'BEAMC est relativement simple à réaliser et à entretenir. Les exigences en matière de tenue de dossiers sont très gérable. Le programme a été mis en place dans un classeur à remplir et la plupart des producteurs rapport il n'est pas onéreux.

Quels sont les avantages pour moi?

Le manuel BEAMC facilitera la gestion des pratiques de bien-être animal à la ferme et permettra de faire la preuve de que ces pratiques sont réellement mises en œuvre.

Les transformateurs, les détaillants en alimentation, les restaurateurs et d’autres intervenants du secteur des services alimentaires sont sollicités par leurs clients au sujet des pratiques utilisées en matière de salubrité des aliments et de bien-être animal. Les consommateurs en demandent toujours davantage et tout porte à croire que cette tendance va se poursuivre.

Sur les marchés d’exportation, le Canada est considéré comme un chef de file dans bon nombre de secteurs d’élevage. Le Canada ne pourrait que bénéficier des avantages associés à de solides garanties.

Le BEAMC deviendra un nouvel élément de différenciation pour les exploitations porcines et la viande de porc du Canada, ce qui est important pour les consommateurs, autant sur les marchés domestiques qu’internationaux.

En tant qu’éleveur, vous savez déjà que lorsque vos animaux sont bien traités, vos chargements font l’objet de moins de déclassements et de condamnations en raison de lésions ou de dommages physiques à la viande.

Est-ce que mon exploitation devra faire l’objet d'une vérification?

Pour être accrédité en vertu de l’AQCMD, le producteur doit se soumettre à une évaluation annuelle par un valideur du programme et démontrent qu’ils se conforment aux normes nationales relatives à la salubrité des aliments et au bien-être animal.

Qui aura accès à mes renseignements concernant le BEAMC?

Les coordonnateurs provinciaux et les associations provinciales de producteurs de porcs auront accès aux renseignements de l’exploitation concernant le BEAMC. Les données cumulatives seront transmises au Conseil canadien du porc.