FOIRE AUX QUESTIONS

Qu’est-ce que l’EXCELLENCE DU PORC CANADIEN
  • Il s’agit de la plateforme nationale mise en place pour les éleveurs de porcs du Canada qui révèle l'engagement de ces derniers à produire du porc de grande qualité par l’adoption et le maintien des normes les plus élevées régissant les pratiques en matière de salubrité des aliments, de bien-être animal et de traçabilité.
  • Il s’agit également du nouveau nom de la plateforme qui englobe tous les programmes à la ferme.
  • Au terme de la mise à jour des programmes AQC et BEA, Excellence du porc canadien comportera les trois principaux programmes à la ferme : PorcSALUBRITÉ, PorcBIEN-ÊTRE et PorcTRACÉ.
Quelle est la raison d’être des programmes à la ferme?
  • Ils donnent l’assurance que l’on se préoccupe des problèmes ayant trait à la salubrité des aliments à la ferme.
  • Ceux portant sur le bien-être animal témoignent de l’engagement des éleveurs à s’occuper de la santé et du bien-être de leurs animaux.
  • Ils contribuent à renforcer la confiance du public et à assurer la durabilité de l’industrie.
  • Ils fournissent aux éleveurs des données qui leur sont utiles pour la gestion de leurs activités agricoles.
  • Ils jettent les bases en vue de la mise en œuvre du Programme canadien de certification des porcs exempts de ractopamine qui permet aux éleveurs d’exporter leurs produits en Chine.
Qu’est-ce que PorcTRACÉ?
  • Il s’agit d’un programme de traçabilité mis au point afin de permettre au Canada d’assurer une meilleure gestion des éclosions possibles de maladie.
  • Ce programme garantit également la traçabilité des produits de porc, ce qui constitue une valeur ajoutée pour certains clients.
  • Il s’agit d’une composante importante des communications du Canada visant à inspirer la confiance du public.
  • Ce programme contribue à distinguer le Canada des autres fournisseurs, comme les É.-U.
Qu'est ce que PorcSALUBRITÉ?
  • Il s’agit du nouveau nom donné à la composante salubrité des aliments de la plateforme Excellence du porc canadien.
  • Ce programme est inspiré des mêmes principes du système d'analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP –Hazard Analysis and Critical Control Points) que le programme AQC.
  • Ce programme maintient les éléments de biosécurité du programme AQC ainsi que les normes nationales du Conseil canadien de la sécurité porcine publiées en 2011.
Pourquoi a-t-on originalement mis sur pied le programme Assurance qualité canadienne (AQC)?
  • Pour témoigner que les éleveurs de porcs du Canada s'engagent à garantir une production porcine saine, particulièrement à l'égard des périodes de retrait des résidus de médicaments et de l’identification des porcs dans lesquels une aiguille s’est brisée.
  • Pour répondre aux besoins de nombreux programmes et intervenants. En 1998, les gouvernements fédéral et provinciaux, les exportateurs et les détaillants voulaient tous instaurer différents programmes à la ferme visant à tenir compte des préoccupations soulevées en matière de salubrité des aliments.
Quelles sont les grandes réalisations du programme AQC?
  • Inspirer confiance aux clients du Canada et de l’étranger au moyen d’une approche validée d’assurance de la salubrité des aliments dite « de la ferme à la table » alliée au Programme d'inspection des viandes du gouvernement fédéral.
  • Aider l’industrie canadienne du porc à fidéliser les clients existants et à en attirer de nouveaux – notamment ceux du marché japonais dont les exportations totalisent un milliard de dollars et pour qui l’assurance de la salubrité des aliments est de la plus haute importance.
  • Servir de fondement à la mise sur pied d'autres initiatives nationales à la ferme, comme le programme de certification des porcs exempts de ractopamine qui a permis au porc canadien de percer le marché du porc en Chine d’une valeur de 600 millions de dollars.
Qu'est ce que PorcBIEN-ÊTRE?
  • Il s’agit du nouveau nom donné au programme Bien-être animal (BEA).
  • Ce programme, qui est une mise à jour du programme BEA, tient compte des modifications apportées en 2014 au Code de pratiques pour le soin et la manipulation des porcs.
Pourquoi le code de pratiques est-il compris dans le nouveau programme Excellence du porc canadien (EPC)?
  • Les codes de pratiques sont crédibles et largement reconnus par les gouvernements et les intervenants du secteur comme respectant les normes communes de l’industrie.
  • L’industrie s’engage à adopter les pratiques en matière de soins des animaux énoncées dans le code de pratiques.
  • L’adhésion au code de pratiques contribue à accroître la confiance du public et des consommateurs.
Pourquoi était-il nécessaire de réviser les programmes AQC et BEA?
  • En 2012, le conseil d’administration du CCP a adopté une motion en vue de réviser les programmes en s’inspirant des résultats d’un sondage réalisé en 2010 auprès des éleveurs, des valideurs des programmes et des transformateurs.
  • Les recommandations portaient sur l’amélioration de quatre volets particuliers des programmes : les outils d’aide aux éleveurs, le processus de validation, la documentation afférente aux programmes, la gestion et l’administration des programmes.
  • Afin de progresser au même rythme que les technologies en évolution constante, les normes et les exigences des clients en ce qui concerne la salubrité des aliments.
  • Afin de garantir que la plus récente version du Code de pratiques pour le soin et la manipulation des porcs soit incorporée correctement aux programmes?
  • Afin de simplifier la prestation des programmes.
  • Parce que des pays concurrents, comme les É.-U., procédaient également à la mise à jour de leurs programmes à la ferme.
Pourquoi les programmes de salubrité des aliments et de bien-être animal ne peuvent-ils pas être distincts?
  • Un programme à la ferme fiable doit prendre en considération aussi bien le bien-être des animaux que la salubrité des aliments.
  • Il existe, au Canada, un vaste mouvement en faveur du bien-être des animaux, et les producteurs doivent être en mesure de montrer comment ils prennent soin de leurs bêtes afin de rassurer les consommateurs et d’éviter possiblement l’adoption de règlements plus restrictifs relativement au bien-être animal.
  • Les éleveurs qui veulent obtenir l’agrément au titre de la plateforme EPC doivent se conformer à la fois aux exigences en matière de traçabilité et aux exigences des programmes PorcSALUBRITÉ et PorcBIEN-ÊTRE.
Quelle est la différence entre la plateforme Excellence du porc canadien et la marque Porc canadien vérifié?
  • La marque Porc canadien vérifié est un gage de qualité qui garantit que le porc canadien vendu dans les épiceries et les restaurants du pays ainsi qu’aux importateurs à l’étranger est un produit de qualité supérieure. Les programmes à la ferme PorcSALUBRITÉ, PorcBIEN-ÊTRE et PorcTRACÉ qui font partie de la plateforme Excellence du porc canadien, soutiennent la marque Porc canadien vérifié. Ces programmes témoignent de l’engagement des producteurs à élever des porcs de haute qualité.
À quoi ressemblera un programme qui donne des résultats avantageux?
  • Crédible
  • Simple et facile d’utilisation pour les éleveurs
  • Répond aux besoins des clients au pays et à l’étranger.
  • Satisfait les attentes du public sur le plan de la confiance.
Dans quelle mesure les éleveurs participent-ils à la mise au point de la plateforme Excellence du porc canadien?
  • Les éleveurs font partie des comités techniques formés pour orienter l’élaboration de PorcSALUBRITÉ et PorcBIEN-ÊTRE.
  • Le comité de gestion, qui oriente les travaux des comités techniques, est présidé par un éleveur.
  • Des éleveurs particuliers gèrent les programmes et formulent des commentaires au comité de gestion en vue d’éclairer la conception des programmes et les prochaines étapes.
  • Des éleveurs siègent au comité d’examen par les pairs.
  • Les éleveurs, par l’intermédiaire de la personne qui les représente au sein du conseil d’administration du CCP, approuvent les nouveaux programmes.