Actualités et mises à jour

Mise à jour du Code de pratiques pour le porc

Après trois ans de consultations auprès de multiples intervenants et une période de 60 jours de commentaires publics qui a attiré une réaction record tant par la diversité des perspectives que par le nombre de commentaires, la mise à jour du Code de pratiques pour le soin et la manipulation des porcs est maintenant officiel.

« Ce nouveau Code de pratiques est une étape importante pour l’industrie canadienne, a déclaré Florian Possberg, producteur et président du Comité d’élaboration du Code. C’est une étape qui tient compte du débat sain et rigoureux d’un groupe varié d’intervenants pour traiter de façon constructive du bien-être des porcs au Canada. »

Les points saillants de la revision du Code comprennent un engagement total envers l’adoption du logement en groupe pour les truies et les cochettes dans tous les bâtiments construient après le 1 juillet, 2014, de nouvelles exigences en matière d’atténuation de la douleur, et l’enrichissement de l’environnement.

Le Code de pratiques est un produit du Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage et du Comité d’élaboration du Code qui est composé de 17 représentants de la Fédération des sociétés canadiennes d’assistance aux animaux, des producteurs de porc, des scientifiques, des transporteurs, des transformateurs, des vétérinaires et du gouvernement.

Le Code peut être consulté en ligne à l’adresse : http://www.nfacc.ca/codes-de-pratiques/porcs.

« Le Conseil canadien du porc et ses membres sont fiers du nouveau Code pour le porc et de la crédibilité que le processus intégral prête à sa création, a déclaré Jean-Guy Vincent, président du Conseil. Ce nouveau Code est une source de grande fierté. Il représente notre engagement envers les animaux que nous élevons, la durabilité de notre industrie, notre capacité de coopérer avec un groupe d’intervenants divers et le leadership dont nous faisons preuve aux yeux de l’industrie mondiale. »

Agriculture et Agroalimentaire Canada a fourni le soutien financier nécessaire à ce Code.