Le dynamisme du Conseil canadien du porc est lié au dévouement de ses administrateurs

À titre de porte-parole des producteurs de porcs, le Conseil canadien du porc dépend de l’engagement d’éleveurs de porcs de tout le Canada à siéger au sein de son conseil d’administration. Ces éleveurs établissent ensemble les priorités du Conseil et prennent des décisions qui permettent de faire progresser, de promouvoir et de protéger l’excellence de la production porcine canadienne.

Au cours des dernières années, le Conseil canadien du porc (CCP) a eu la chance de pouvoir compter sur le travail de nombreux éleveurs qui ont consacré leur temps, offert généreusement leur expertise et fait profiter de leur expérience agricole au conseil d’administration du CCP. Leur participation dynamique a permis au CCP de se pencher sur une grande variété d’enjeux au nom de tous les producteurs de porcs du Canada.

Administrateurs sortants 2017  mosaique

Dans le cadre de son mandat national, le Conseil canadien du porc met à jour ses programmes à la ferme sur la salubrité des aliments et le bien-être animal. Ces derniers sont des composantes majeures de sa plate-forme appelée Excellence du porc canadien. Ce travail considérable n’aurait pas été possible sans le leadership et le soutien de deux membres sortants du conseil d’administration : Teresa Van Raay, éleveuse de l’Ontario et Dickson Gould, éleveur de la Saskatchewan. Mme Van Raay a présidé le Comité de gestion et le Comité sur la salubrité des aliments, et M. Gould a présidé le Comité sur le bien-être animal. Ensemble, ils ont veillé à ce que les mises à jour apportées au programme reflètent le travail important accompli par les producteurs.

Étant donné que plus de 70 % de la production canadienne de porcs est exportée dans plus d’une centaine de pays, le commerce international est d’une importance capitale pour l’industrie. Le CCP a pu compter sur les administrateurs Normand Martineau, du Québec, et Bill Wymenga, de l’Ontario, qui ont régulièrement représenté les éleveurs de porcs canadiens et contribué à bâtir des relations d’affaires avec des partenaires internationaux. Leur leadership et leur habileté à former des partenariats sont hautement appréciés et ont contribué à une plus grande complicité avec les représentants des autres pays.

La santé animale et l’essor de la recherche pour améliorer la production de porcs au Canada sont également en tête des priorités du CCP. M. Martineau a joué un rôle majeur dans le dossier de la rechercher en collaborant étroitement avec Swine Innovation Porc sur de nombreux dossiers. Le CCP a pu également compter sur David Duval, un éleveur qui, après avoir siégé au conseil d’administration du CCP, a poursuivi son engagement à titre de président des Éleveurs de porcs du Québec. Son vif intérêt pour les questions de santé animale a permis au CCP d’intervenir sur plusieurs questions de portée nationale, auprès de groupes comme le Conseil national sur la santé et le bien-être des animaux d’élevage.

Ensemble, M. Wymenga, M. Martineau, M. Gould et M. Frank Novak, un éleveur de l’Alberta, ont apporté au conseil d’administration leur précieuse expertise en matière de gestion des risques d’entreprise. Ils ont partagé ce savoir-faire avec leurs collègues et d’autres intervenants de l'industrie. Ces connaissances pratiques de la dimension « affaires » de la production porcine furent grandement appréciées et ont permis au CCP de prendre efficacement la défense des éleveurs de porcs.

Sans le dévouement de ces vaillants éleveurs, l’industrie du porc ne serait pas où elle se trouve aujourd’hui. Le Conseil canadien du porc est extrêmement reconnaissant de la contribution durable de ses administrateurs sortants de 2017.