À notre sujet

Le CONSEIL CANADIEN DU PORC représente l'ensemble des producteurs de porc du Canada. Il regroupe neuf associations provinciales de l'industrie du porc qui représentent 7 000 exploitations agricoles. L'organisme a pour mandat de favoriser et de maintenir le dynamisme et la prospérité du secteur.

Les membres du conseil d'administration du Conseil canadien du porc représentent les 9 associations membres.

Les bureaux du Conseil canadien du porc sont situés à Ottawa. Le Conseil est une organisation sectorielle nationale sans but lucratif constituée en personne morale. Il est financé par les cotisations de ses associations membres.

Vision

Élever l'excellence

Mission

Promouvoir, protéger et faire progresser l'excellente de l'élevage du porc canadien grâce à des revendications, des programmes et des communications efficaces.

Mission fondamentale

Le Conseil canadien du porc a pour mission de promouvoir, protéger et faire progresser l'excellente de l'élevage du porc canadien grâce à des revendications, des programmes et des communications efficaces???????. Toutes les initiatives et les programmes entrepris ou appuyés par le Conseil sont en lien avec sa mission.

Le Conseil est en mesure d’évaluer à quel point les producteurs de porcs travaillent ardemment à satisfaire les exigences de leurs clients, ceux du Canada comme de l’étranger, tout en protégeant les ressources naturelles dont ils dépendent et en se consacrant à la production d’une viande saine et de qualité. Le Conseil tient également compte du fait que les consommateurs cherchent à en savoir davantage sur l’industrie du porc et sur ses produits.

Dans ce contexte et compte tenu de la mission fondamentale du Conseil canadien du porc, les quatre stratégies prioritaires de ce dernier sont axées sur la réussite du secteur, à savoir :

  • Augmenter la valeur
  • Gérer les risques
  • Accroître la confiance du public
  • Assurer l'excellence organisationnelle

Avantages pour les intervenants

Représentation : Il est indispensable que les besoins des producteurs soient pris en compte dans le cadre des discussions nationales et internationales qui ont des répercussions sur l’industrie canadienne du porc. Dans l’ensemble, cette dernière a plus de poids lorsqu’un organisme national parle en son nom que si toutes les provinces font leurs représentations indépendamment chacune de leur côté.

Coordination : Le Conseil canadien du porc coordonne les initiatives nationales ainsi que les relations avec les intervenants fédéraux sur les questions touchant les politiques et la réglementation. Les provinces épargnent ainsi beaucoup d’argent puisque leur personnel n’a pas à consacrer temps et efforts sur ces questions.

Développement des programmes à la ferme : Les producteurs de porcs canadiens peuvent compter sur le CCP pour développer les meilleurs programmes à la ferme et les aider à les mettre en œuvre afin qu’ils soient en mesure de respecter les exigences en matière de bien-être animal, de salubrité des aliments et de traçabilité.

Expertise et connaissances : Les spécialistes du CCP partagent de l’information utile avec les organisations membres et les producteurs de porcs canadiens en vue de les aider à gérer leur exploitation dans le respect des meilleurs normes et protocoles.


Historique

En 1966, les producteurs de porcs du Canada ont formé une association appelée le Conseil canadien du porc (Canadian Swine Council en anglais) dont l’objectif était de participer à la négociation et à l’élaboration d’un nouveau système de classification du porc. Il était devenu évident que le secteur porcin avait besoin d’être représenté par un organisme national. Avec les années, l’organisation devenue en anglais le Canadian Pork Council, a poursuivi son essor assumant des responsabilités de plus en plus nombreuses en matière de politiques et de programmes.

Le Conseil est maintenant le porte-parole national du secteur porcin et il regroupe neuf associations provinciales qui représentent au total plus de 7 000 producteurs de porcs. Le Conseil prend la défense de leurs intérêts sur la scène nationale et internationale, participe à la création et la mise en place d’initiatives sur la salubrité des aliments, le bien-être animal, la traçabilité, la santé animale, l’environnement, le commerce international et la nutrition. Le leadership de l’organisation a été déterminant et a permis à l’industrie porcine canadienne de devenir un chef de file du secteur et de le demeurer.